La prime de naissance

La prime de naissance
adminadmin
La prime de naissance

Pour aider les parents à faire face aux dépenses liées à la venue de leur bébé, la Caisse d’allocations familiales ou la CAF verse la prime de naissance sous certaines conditions.

Cette aide est octroyée en une seule fois à l’arrivée du bébé. Pour que les femmes qui viennent d’accoucher qui résident ou qui séjournent légalement en France puissent en bénéficier, elles doivent envoyer deux documents fournis et leur dossier de déclaration de grossesse à la CAF qui comporte le formulaire de déclaration de situation (Cerfa 11423) et le formulaire de déclaration de ressources (Cerfa 10397). La CAF va se baser sur les revenus antérieurs du couple et le nombre d’enfants à charge pour fixer le montant.

Pendant la 14e semaine de grossesse, la femme doit envoyer une déclaration de ressources et une déclaration de son état à la CAF et à la CPAM (Caisse primaire d’assurance maladie) pour enclencher la procédure de demande. Elle doit aussi procéder à un examen prénatal.

Le versement de la prime de naissance d’un montant de 923,08€ par enfant se fait après l’accouchement, simultanément avec celle de l’allocation de base donnée par la PAJE. Si le couple vit d’un seul revenu, celui-ci doit être inférieur à 35 872 € s’ils ont un enfant à charge. S’il s’agit de leur troisième enfant, leurs revenus de l’année précédente ne doivent pas dépasser 48 810€. Si la femme est monoparentale ou en couple et qu’ils ont deux revenus, les plafonds sont de 45 575 € (1 enfant), 52 044 € (2 enfants) et 58 513 € (3 enfants).

30-11-2022

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.