Pertes marrons et grossesse : y a-t-il des risques ?

Pertes marrons et grossesse : y a-t-il des risques ?
adminadmin
Pertes marrons et grossesse : y a-t-il des risques ?

Pendant la grossesse, les femmes constatent souvent la présence de pertes marrons. Que signifient-elles et comportent-elles des risques sur la santé de la mère et du bébé ?

Les causes des pertes marrons

Les pertes marrons représentent un extrait de saignement dû par les hormones pour démontrer le phénomène de « nidation » dans l’utérus. Elles peuvent ainsi apparaitre vers le premier trimestre de grossesse et ne dure que quelques jours. Seulement, si l’apparition des pertes marrons continue tout au long de la grossesse, il se peut que le col de l’utérus soit irrité à cause d’une infection ou qu’une fibrome s’annonce. Si elles sont accompagnées par d’autres symptômes comme des douleurs pelviennes ou des crampes au bas ventre, elles peuvent être un signe annonciateur d’une fausse couche.

Quels traitements adopter ?

Même si les pertes marrons sont souvent sans danger, il faut toujours redoubler de vigilance du moment que vous êtes enceinte. Si vous ressentez d’autres symptômes comme une odeur nauséabonde ou encore des sensations inconfortables quelle qu’elles soient, rendez-vous tout de suite chez votre médecin. Une échographie sera à effectuer pour vérifier l’état de santé du fœtus et les problèmes qui peuvent se présenter dans l’utérus. D’un autre côté, s’il y a un risque d’infection, des analyses de sang et d’urine sont recommandés pour déterminer les facteurs des pertes. C’est en fonction de ces résultats qu’un traitement vous sera octroyé.

23-04-2022

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.