Un congé d’allaitement est-il permis ?

Un congé d’allaitement est-il permis ?
adminadmin
Un congé d’allaitement est-il permis ?

Une fois le congé de maternité terminé, le travail regagnera sa place dans votre quotidien. L’allaitement de bébé sera alors un problème, puisque certaines entreprises en France n’accordent pas de congé d’allaitement. Pour connaître les conditions légales sur ce sujet, lisez cet article.

Les conditions légales sur le congé d’allaitement

Peu importe la fonction que vous exercez au sein d’une entreprise, sachez que cette dernière n’est pas obligée de vous accorder un congé d’allaitement. En effet, les articles énoncés dans le Code de Travail stipulent que la mère a le droit d’allaiter une heure par jour durant une année. Vous avez donc la possibilité d’allaiter votre petit ange durant les heures de travail. Une salle spéciale sera à votre disposition, surtout si vous envisagez de tirer le lait. Sachez aussi que les heures de tétée ne sont pas obligatoirement rémunérées. N’hésitez pas à vous renseigner pour en savoir davantage sur ce sujet.

Comment prolonger le congé de maternité ?

Il est tout à fait possible de prolonger son congé de maternité, surtout si c’est pour allaiter. Normalement, le congé de maternité, qui dure environ 3 mois, est composé du congé prénatal et postnatal. Vous avez la possibilité de raccourcir votre congé prénatal pour prolonger le congé postnatal. Vous pouvez également prendre un congé sans solde ou un congé parental éducation. En cas de maladie ou de fatigue, votre médecin peut allonger votre congé de 4 semaines tout au plus.

17-07-2022

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.